"Les pérégrinations d'un paria"

Bonjour, je m'appelle Laurent, et je suis voyageur, artiste-peintre, et photographe à l'occasion. Ici vous trouverez mon univers de découverte du monde, à travers mes propres périples ou à travers ceux des autres.


Bonifacio

  • 0

Bonifacio

Bonifacio, située à l’extrême sud de la Corse, est la commune française la plus méridionale de la France métropolitaine.  Au sud, les Bouches de Bonifacio séparent la Corse de la Sardaigne italienne. Elle appartient à la microrégion du Freto, qui occupe l’extrémité méridionale de l’île.

Elle constitue après Porto-Vecchio la deuxième agglomération du Freto, microrégion s’étendant depuis Bonifacio jusqu’à Conca au nord et Monacia-d’Aullène à l’ouest en passant par Figari et son aéroport.

La ville comporte un port et une citadelle. Celle-ci est établie sur un cap dominant la mer par une falaise qui est une « veine » de calcaire, roche assez rare en Corse dont le sol est plutôt granitique. Ce cap est long de 1 600 mètres et large de 100 mètres.

Son arrière-pays, le Piali, autrefois importante terre agricole, est connu pour ses baracun (mot issu du dialecte bonifacien), constructions en pierres sèches apparentées aux bories provençales.

Dominant l’entrée du goulet d’étranglement menant au port de Bonifacio, un « gouvernail » ou « timon » de pierre abrite un ancien fort qui comprenait batterie de canons et un spot lumineux permettant d’éclairer sur 20 km, c’est-à-dire jusqu’en Sardaigne. Ce fort a été utilisé lors de la Seconde Guerre Mondiale et a également servi de décor au film  » les canons de Navarone ».

 

Autres articles relatifs


A propos de l'auteur

theoden

Laurent Sailla, Artiste-peintre. http://www.laurentsailla.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Navigation